Zones Franches de Philippe Heurtel (Oeil du Sphinx)

Publié le par DK

Publié en 2006 par les éditions de l'Oeil du Sphinx, il s'agit du second recueil de nouvelles de Philippe Heurtel. Si le premier (Puzzles, 2004) était porté sur le fantastique, ce volume est branché SF. Derrière une illustration très réussie de Lucien Gorlier, nous avons huit textes ciselés par un auteur trop rare. N'hésitez pas à lui envoyer des mails en le traitant de grosse feignasse. On ne sait jamais, ça pourrait le réveiller ! ;o) Tags : Philippe Heurtel, éditions de l'Oeil du Sphinx, sf, science fiction, recueil de nouvelles, fantastique, Zones franches, Hyperfuturs, Stéphanie Nicot, préface, Lucien Gorlier, anthologie, marmite & Micro-ondes, les manuscrits d'Edward Derby
La préface est signée Stéphanie Nicot qui avait publié la nouvelle "Zone Franche" dans l'anthologie Hyperfuturs en 2000. Faisons un rapide tour d'horizon du contenu :
La déchirure : On suit un couple dont l'homme est condamné par une maladie rare alors qu'un phénomène a ouvert une brèche sur un univers parallèle. Etrange, dickien et paranoïaque à souhait.
Les reflets mauves des derniers matins : sur Terre, les hommes sont enlevés en masse par des extra-terrestres afin de faire place nette...
Zone Franche : Dans une ville privatisée (zone franche), le patron est assassiné et on envoit la police de l'état mener l'enquête, tout en essayant de la court-circuiter. Une nouvelle asimovienne de bon aloi.
Les larmes d'Ihadée : Noa a décidé de fuir sa tribu pour explorer la ville voisine. Elle y découvrira de quoi bouleverser sa vie et celle des siens...
Le train : Ulis est chargé de contrôler le bon état du matériel du train. Sa vie bascule quand il assiste à l'arrestation et l'exécution d'un inconnu. Par hasard, il récupère ses documents, ce qui le pousse à prendre des congés pour voir la locomotive. Pour cela, il abandonne Penny, sa fiancée. Au bout de deux semaines, il n'est pas arrivé à bon port. Il décide de poursuivre encore un peu. Ce serait bête d'échouer si près du but. Une nouvelle fascinante qui n'est pas sans rappeler l'absurdité de notre monde.
Temps de guerre : Le XXIe siècle a découvert le voyage dans le temps et en profite pour piller les connaissances du XXIIIe siècle, ce qui déclenche une guerre temporelle. Pourtant, tout cela a un but...
Souvenirs de Paraiso : Abel est expulsé du monde virtuel de Paraiso car la crise a provoqué sa faillite et c'est Carl, son ex-ami et rival qui a racheté son univers virtuel...
Ghost Avenue : Mel et Eisha vivaient ensemble jusqu'au jour où Eisha a commis un meurtre puis s'est effacé son cerveau. Mais pourquoi a-t-elle fait ça et sa nouvelle personnalité est-elle coupable ?
Chaque récit nous emmène dans des mondes différents et très originaux. Philippe Heurtel sait construire des mondes cohérents et novateurs et il les enveloppe dans un style alerte et plaisant. Il lui manque sans doute un zeste d'empathie pour qu'on souffre avec ses personnages comme ils souffrent eux-mêmes et il deviendra un grand écrivain.
On peut commander cet ouvrage aux éditions de l'Oeil du Sphinx ou l'acheter sur les salons où cet éditeur est présent pour la modique somme de 15 euros.

Dominik


Tags : Philippe Heurtel, éditions de l'Oeil du Sphinx, sf, science fiction, recueil de nouvelles, fantastique, Zones franches, Hyperfuturs, Stéphanie Nicot, préface, Lucien Gorlier, anthologie, marmite & Micro-ondes, les manuscrits d'Edward Derby

Publié dans Coup de Coeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article